6 oct. 2015

Les madeleines de Bonne-Maman®

Ce pourrait être la recette de ma maman, mais non c'est celle des madeleines au beurre frais Bonne-Maman® à laquelle j'ai fait une toute petite modification pour avoir encore plus de moelleux.



Ingrédients : (pour environ 24 madeleines)

125 g de beurre
100 g de farine
60 g de sucre
40 g de golden syrup (sirop de sucre inverti) ou de miel
20 g d'amandes en poudre
2 oeufs
1 c. à café d'extrait naturel de vanille ou les grains d'1/2 gousse de vanille
1/2 paquet de levure

NB : Si vous n'avez ni golden syrup ni miel, la recette originale est avec 100 g de sucre en poudre. Je n'ai pas essayé mais les madeleines seront peut-être un peu plus "sèches" avec uniquement du sucre.
On peut aussi parfumer les madeleines avec des zestes de citron ou rajouter des pépites de chocolat par exemple.


Préchauffer le four à 210°C (th. 7)

Faire fondre le beurre à feu doux dans une casserole à fond épais.

Mélanger la farine, la levure et la poudre d'amandes.

Dans un saladier, mélanger sans fouetter les œufs, le sucre, le golden syrup (ou le miel) et la vanille. Ajouter en pluie le mélange farine/amandes/levure et mélanger jusqu'à obtenir une pâte lisse. Verser enfin le beurre fondu et mélanger jusqu'à avoir une pâte homogène.

Réserver la pâte au froid pendant au moins 2h. Vous pouvez éventuellement la stocker directement dans une poche à douille fermée afin de faciliter le remplissage des moules par la suite.
Ce passage au froid est très important car c'est le choc thermique qui va faire qu'une belle bosse va se former à la cuisson !

Beurrer et fariner les moules si vous utilisez une plaque métallique, et remplir les alvéoles au 3/4 seulement ! Si on remplit trop les moules, la pâte déborde à la cuisson et la bosse se forme moins bien.

Poser les plaques sur la grille du four et cuire 6 à 8 min jusqu'à ce qu'elles soient bien formées et dorées.
Démouler les madeleines et laisser refroidir sur une grille.

la fameuse bosse !
Aussi dorées dessous que dessus


19 sept. 2015

Tricot - Echarpe renard pour bébé (+ tuto)

J'avais repéré cette écharpe depuis un moment sur Pinterest mais j'attendais une occasion de la tricoter. C'est la naissance d'un petit bonhomme et l'envie de lui tricoter quelque chose qui m'a décidé à la faire !
J'ai trouvé les explications sur le blog La Grenouille tricote mais il existe aussi un tuto sur Ravelry.
Comme je voulais de la laine toute douce, j'ai choisi la Phil Douce de Phildar et j'ai adapté les mesures en fonction pour avoir une écharpe taille 6-12 mois environ. Et comme j'ai tout noté, j'ai mis ça au propre et je vous en fais profiter ;-)

Matériel :
1 pelote de Phil Douce écru Phildar
1 pelote de Phil Douce carotte Phildar
1 paire d'aiguilles n°5
un peu de laine noire pour broder les yeux et le nez

Corps et tête : (en commençant par la queue)
Monter 3 mailles couleur écru.
Tricoter au point mousse 1 rang puis faire une augmentation à chaque fin de rang jusqu'à avoir 18m.
Pour faire les augmentations j'ai utilisé la même technique que pour le trendy châle mais à une maille du bord au lieu de 2.

Changer de couleur de pelote et tricoter 5 cm toujours en point mousse.

Tricoter ensuite 10 cm en côtes 2/2 (rang 1 : [2m end, 2m env] x 4, 2m end ; rang 2 : [2m env, 2m end] x 4, 2m env ; rang 3 idem rang 1, etc...).
Puis reprendre en point mousse pendant 35 à 40 cm selon la longueur voulue.

Changer à nouveau de pelote pour repasser en écru. Tricoter 6r puis faire une diminution à chaque fin de rang jusqu'à avoir 3m.
Tricoter 2r.
Tricoter 15r en faisant une augmentation à chaque fin de rang jusqu'à avoir 18m.
Tricoter 6r.
Rabattre très souplement.

Oreilles x2 :
Monter 8m.
Tricoter au point mousse 1 rang puis faire une diminution à chaque fin de rang jusqu'à avoir 1m.
Rabattre.

Finitions :
Coudre les oreilles au ras de la tête.
Broder les yeux et le nez en noir.
Rabattre le dernier triangle en-dessous et coudre au même niveau que les oreilles. Il y a donc une ouverture au niveau de la tête qui permet de glisser la queue pour fermer l'écharpe.


17 août 2015

Mont-Blanc antillais et gâteau Panda

Pour ma sweet table Panda il me fallait un gâteau que je puisse "déguiser" en panda sans avoir à utiliser de pâte à sucre car je n'en ai jamais utilisé et je n'avais pas envie de me lancer dans une déco qui risquait de tourner à la galère. J'ai donc pensé à la noix de coco qui pourrait représenter parfaitement le pelage du panda et du coup au Mont-Blanc antillais dont j'avais la recette mais que je n'avais jamais eu l'occasion de faire. Le résultat était parfait et c'était très bon ! :-)


Comme biscuit de base j'ai réalisé une génoise simplifiée dont j'ai trouvé la recette sur Marmiton, mais on peut aussi faire un biscuit de Savoie ou un gâteau au yaourt.

Ingrédients :

4 œufs
100 g de sucre
125 g de farine
1/2 sachet de levure chimique

Pour réussir la recette il faut peser tout les ingrédients à l'avance et mélanger le tout rapidement sans jamais arrêter le robot ou le fouet électrique.
Préchauffer le four à 180°C (th. 6) et beurrer le moule s'il n'est pas en silicone.
Mélanger la levure et la farine. Séparer les blancs des jaunes d’œufs et monter les blancs en neige avec une pincée de sel.
Quand ils sont très fermes, ajouter le sucre sans cesser de battre. Baisser la vitesse du robot ou du fouet et ajouter d'un coup les 4 jaunes, puis tout de suite le mélange levure/farine en pluie.
Arrêter rapidement de fouetter dès que le mélange est homogène afin d'éviter qu'il ne retombe, verser dans le moule, lisser la surface et enfourner immédiatement pour 20 min.

Démouler tiède et attendre que le gâteau soit refroidi pour le trancher en 2 dans l'épaisseur et le garnir.


Pendant que le gâteau refroidit on peut faire la crème coco.
NB : les proportions de crème sont pour un Mont-Blanc avec 3 couches de génoise. Je n'en ai fait que 2 et j'ai eu beaucoup de crème en rab. On doit pouvoir s'en sortir avec la moitié mais j'avoue que je n'ai pas encore testé...On a mangé le reste de crème en dessert avec des fraises ;-)

Ingrédients :

2 boîtes de lait concentré sucré (2 x 397 g)
80 cl de lait de coco
6 c. à soupe de Maïzena
20 g de cassonade
5 cl de rhum ambré
20 cl d'eau
50 g de noix de coco râpée

+ Variante perso faite à cette occasion : des fraises qui se marient très bien avec la noix de coco et apportent une touche de fraîcheur qui a été très appréciée.

Mélanger le lait concentré, le lait de coco, la maïzena et l'eau. Faire chauffer à feu doux sans cesser de remuer jusqu'à ébullition. Retirer du feu et laisser refroidir (ou au moins tiédir).

Verser le rhum, le sucre et un peu d'eau dans un bol.
Couper la génoise en 2 (ou 3) disques, en disposer un sur le plat de service et l'imbiber avec le mélange au rhum.

Napper ensuite avec une couche épaisse de crème et dans le cas de la variante recouvrir d'une couche de fraises coupées en morceaux :


Renouveler éventuellement l'opération avec un 2ème disque de génoise, puis finir en posant le dernier disque et en nappant entièrement le gâteau (côtés compris) de crème coco et en saupoudrant de noix de coco râpée.

Remarques diverses :
Le gâteau est à faire de préférence la veille pour que la crème soit bien prise et la génoise bien imprégnée.
On peut parfumer la génoise avec de l'amande amère, de la fleur d'oranger, de a muscade, de la cannelle ou de la vanille.
L'eau dans la crème est facultative.

Pour faire les yeux et le nez du panda j'ai utilisé de la pâte d'amande noire et blanche que j'ai étalée au rouleau (avec du sucre glace pour éviter que ça ne colle de trop) et découpée selon les gabarits utilisés pour faire la tête de panda avec la suspension boule.


14 août 2015

Anniversaire et sweet table Panda

Bon... il y a du laisser-aller par ici ! La flemme s'est emparée de moi et les articles à écrire s'accumulent. Je vais essayer de rattraper mon retard, en commençant par vous montrer la sweet table réalisée pour les 3 ans de ma fille (fin mai, humhum...).
J'ai choisi le thème "Panda" car j'adore et je me suis dit que ce serait peut-être la dernière occasion de le faire avant d'être obligée de suivre ses choix à elle ;-) (ouf, j'échappe encore à la Reine des Neiges !!!)
J'avais plein d'idées mais finalement je n'ai pas fait beaucoup de choses car nous n'étions pas nombreux et que je n'avais pas beaucoup de temps à y consacrer, par contre tout est "home made" !


Au menu nous avions donc un Mont-Blanc antillais revisité avec des fraises en guise de gâteau panda (recette à suivre) :


Des cookies panda dont j'avais déjà publié la recette ici (il va falloir que je re-détaille toute la recette car le blog d'origine a perdu son contenu, heureusement que j'avais tout enregistré et imprimé !). J'ai remplacé le colorant vert par du thé matcha et que je leur ai fait des yeux ovales pour qu'ils ne soient plus "angry" :


Et enfin des pop corn tous simples au sucre :


Coté déco j'ai acheté de la vaisselle en plastique noir (verres à pop corn customisés comme j'ai pu avec du bolduc Ikea :-) ) et des serviettes en papier vertes.
J'ai réalisé une mini-guirlande de fanions en imprimant les lettres et l'image panda trouvée sur internet, la ficelle est attachée à 2 pics à brochettes en bois :


Là où je me suis le plus amusée c'est en faisant la tête de panda avec comme base une suspension boule en papier d'après une idée de DéboBrico. J'ai dessiné les formes des oreilles, yeux, nez sur papier blanc, découpé puis décalqué sur papier noir (j'ai utilisé les mêmes gabarit pour le gâteau). J'ai collé le tout avec de la pate-a-fix pour pouvoir réutiliser la suspension après, mais pour l'instant elle trône toujours sur le bureau :-D


Et pour finir j'ai fait un gros bouquet de branche de bambous fraîchement coupés.
Et voilà ! C'était assez simple mais j'étais contente du résultat final !


10 juin 2015

Crêpes mille-trous (baghrir)

Encore une super recette provenant de ma nouvelle bible culinaire : C'est ma fournée !
Ces crêpes sont vite faites, hyper légères et sans lait, sans œufs et sans matière grasse ! Parfaites pour les allergiques ou ceux qui veulent rentrer dans leur maillot de bains, mais pour les autres aussi :-)


Ingrédients :

450 g d'eau tiède
250 g de semoule de blé dure fine ou extra-fine (attention différente de la semoule couscous)
8 g de levure de boulanger fraîche ou 4 g de levure sèche (3/4 teaspoon)
5 g de levure chimique (1 teaspoon)
3 g de sel fin (1/2 teaspoon)


Attention recette express :
Verser tous les ingrédients dans un saladier, mixer pendant 2 min, couvrir et laisser reposer au moins 15 min.
Après repos, verser une petite louche de pâte dans une crêpière bien chaude mais non graissée.
Les trous apparaissent alors et la crêpe cuit en 30 secondes environ sur un seul côté. Inutile de la retourner, vous avez alors une face croustillante et une face moelleuse.

Servir aussitôt avec du sucre, du miel, du beurre, du sirop d'érable ou ce qui vous fait plaisir.
On peut aussi aromatiser la pâte avec de l'eau de fleur d'oranger (miam j'adore !!!).

La pâte peut aussi être préparée la veille et gardée au frais (testé et approuvé), et les crêpes peuvent être congelées et réchauffées au micro-ondes (pas testé).


26 mars 2015

Panna cotta clémentines et speculoos

L'autre jour j'ai ressorti un petit livre de recettes à base de speculoos que j'avais complètement oublié et je suis tombée sur cette recette qui m'a tentée. C'est une recette rapide, parfaite pour profiter des dernières clémentines de la saison et j'avais tous les ingrédients sous la main. Du coup j'ai filé directement en cuisine et voilà le résultat :


Ingrédients : (pour 4 personnes)

4 clémentines
2 feuilles de gélatine
20 cl de lait
20 cl de crème liquide entière
1 sachet de sucre vanillé
30 g de speculoos
1 c. à soupe de sucre en poudre


Presser 3 clémentines pour en récupérer le jus.

Mettre les feuilles de gélatine à ramollir dans un bol d'eau froide.

Dans une casserole, faire chauffer mais non bouillir le lait (c'est important pour ne pas détruire la gélatine). Essorer la gélatine et la diluer dans le lait chaud en remuant au fouet hors du feu.

Ajouter la crème liquide, le jus des clémentines et le sucre vanillé. Mélanger et répartir dans des verrines. Réserver 3 h au réfrigérateur.

Mixer les speculoos dans un robot pour les réduire en poudre grossière et la répartir sur les panna cotta.

Détailler la clémentine restante en quartiers. Les faire revenir à feu très doux dans une poêle anti-adhésive avec la cuillère de sucre. Laisser les quartiers de clémentine se glacer de sucre et devenir brillants. Les déposer sur les crèmes puis servir.

NB : On peut préparer la poudre de speculoos et les quartiers de clémentine à l'avance et les disposer au dernier moment sur les panna cotta pour éviter que le biscuit ne ramolisse.



20 mars 2015

Tricot - Bonnet et chaussons bébé

J'ai été coupée dans mon élan de publications par l'arrivée un peu prématurée d'une petite poupée pour qui j'avais réalisé mes derniers tricots de l'hiver (mon prochain objectif étant d'apprendre à me servir de la machine à coudre que j'ai eu à Noël, mais c'est une autre histoire !).

Voici donc un bonnet style béguin, ainsi que 2 paires de chaussons :


Patrons et laine Phildar.
Et merci à Mlle Poupée d'avoir joué les modèles :-D

6 févr. 2015

Tricot - Trendy châle

Après l'avoir vu passer un peu partout sur la blogosphère et avoir longuement hésité sur la laine à acheter, ça y est j'ai enfin tricoté mon trendy châle !


Le tuto de base est celui de Mlle Sophie avec les conseils détaillés de Une souris dans mon dressing.

Laine : Pure Alpaca de Cascade Yarns coloris 3048 Aporto (bleu-vert), commandée chez Les Pelotes de Lolotte, 3 x 100 g.

Aiguilles circulaires n°4,5 (80 cm).

Augmentation à 2 mailles du bord à la fin de chaque rang, selon cette technique.

Le tout tricoté en un peu moins d'1 mois (avec vacances et arrêt maladie ça aide :-) ). Par contre je n'ai toujours pas pris le temps de le bloquer alors que ce serait pas mal de gagner quelques cm en largeur pour pouvoir mieux le nouer.




24 janv. 2015

Tarte fine courgette chèvre lardons

Improvisation d'un soir, inspirée d'une tarte fine de Mr Picard, mais évidemment bien meilleure faite maison !


Ingrédients :

1 pâte à flammekueche
3 càs de fromage blanc
2 càs de crème fraîche entière
1/2 à 1/3 courgette selon la taille
1/3 de bûche de chèvre
75 g de lardons fumés
de l'oignon émincé
thym
poivre


Mélanger dans un bol le fromage blanc, la crème fraîche et le poivre. Etaler le mélange sur la pâte jusqu'à 1 ou 2 cm du bord.
Laver la courgette et la détailler en petits dés en laissant la peau.
Couper le chèvre en petits dés.
Répartir, les dés de courgette, les dés de chèvre, les lardons et l'oignon émincé sur la crème et saupoudrer de thym. Pas besoin de saler à mon goût car les lardons le sont déjà.

Cuire 10 min à 250°C.


21 janv. 2015

Pain trop facile sans pétrissage ! - Version définitive

Je n'avais pas fait de pain depuis un moment, et en ressortant la recette publiée je me suis rendue compte qu'avec mes multiples essais c'était devenu assez bordélique.
Je republie donc ma version définitive en laissant l'autre pour les infos diverses.


Ingrédients :

750 g de farine blanche T45
25 g de levure fraîche de boulanger
16 g de sel
600 ml d'eau tiède


Mélanger la farine et le sel dans un grand saladier.
Faire tiédir l'eau puis y dissoudre la levure (attention que l'eau ne soit pas trop chaude pour ne pas tuer la levure).
Verser le mélange eau + levure sur la farine et mélanger rapidement avec une cuillère en bois juste le temps que la farine ait absorbé l'eau.

Couvrir le saladier d'un torchon propre et mettre la pâte à lever minimum 1h30 dans un endroit chaud, ou mettre le saladier dans le four préchauffé à 30-35°C (pas besoin de torchon dans ce cas car la porte du four protège des courants d'air).

Au bout d'1h30 la pâte doit avoir doublé voire triplé de volume (dans mon cas elle arrive à ras-bord de mon saladier mais je n'ai pas pensé à prendre le saladier en photo...).

Elle est alors très souple mais aussi très collante. J'utilise donc une main (qui sera pleine de pâte collante) et une spatule (avec la main qui reste propre) pour la séparer en 4 "pâtons" que je répartis comme je peux sur une plaque à baguettes sans jamais rajouter de farine.

Mettre une lèchefrite remplie d'eau dans le bas du four et préchauffer à 240°C (mon four ne monte qu'à 230°C chaleur tournante, ça marche aussi ;-) ).
Pendant ce temps la pâte continue de lever dans le moule. Quand le four est chaud, entailler les baguettes en donnant de grands coups de ciseaux en biais et saupoudrer de farine.


Enfourner et cuire 30 min.
Rajouter de l'eau dans la lèchefrite en cours de cuisson si besoin car c'est la vapeur d'eau dégagée qui permet à la croûte de bien dorer.

 

17 janv. 2015

Galette des Rois à la frangipane

Un peu en retard je sais, mais comme je compte adopter définitivement cette recette, elle sera en ligne pour la prochaine fois !
La recette de frangipane est une recette de CAP de pâtisserie, donnée par Ciloubidouille et très légèrement modifiée par moi-même car je trouvais qu'il n'y avait pas assez de poudre d'amandes par rapport à ma recette précédente et je ne voyais pas l'utilité de la farine. C'est un mélange de crème d'amande et de crème pâtissière mais pas de panique, c'est très simple à réaliser ! Pour la pâte feuilletée j'ai botté en touche... :-)


Ingrédients :

- 2 pâtes feuilletées du commerce (je recommande fortement celles de l'ami Pic...rd)

Crème d'amande :
150 g de poudre d'amandes
65 g de beurre pommade (= très mou mais pas fondu)
65 g de sucre
1 œuf
5 g de rhum

Crème pâtissière :
65 g de lait
1 jaune d’œuf
20 g de sucre
3 g de Maïzena

Dorure :
1 jaune d’œuf
1 cc de lait



Crème d'amande :
Mélanger le beurre pommade et le sucre. Ajouter la poudre d'amandes, bien mélanger. Puis ajouter l’œuf et le rhum et mélanger jusqu'à obtenir une crème homogène.

Crème pâtissière :
Mélanger le sucre, la Maïzena et le jaune d’œuf et fouetter jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Faire chauffer le lait dans une petite casserole puis le verser sur le mélange sucre/Maïzena/œuf en mélangeant bien au fouet.
Reverser le tout dans la casserole et refaire chauffer à feu doux en remuant bien jusqu'à ce que le mélange épaississe.

Mélanger la crème pâtissière à la crème d'amandes et étaler le tout sur une 1ère pâte feuilletée en laissant 1 à 2 cm libres sur les bords.
Mettre une fève dans la crème.
Humecter les bords de la pâte avec un peu d'eau.
Recouvrir l'ensemble avec la 2ème pâte feuilletée et souder les bords en appuyant dessus.
Dessiner un motif au choix sur le dessus avec la lame d'un couteau (losanges, rosace,...) puis dorer avec du jaune d’œuf battu avec du lait. Vous pouvez laisser sécher un peu la dorure au frais, et repasser une couche avant d'enfourner.

Ex de rosace improvisée au pif à main levée...

Cuire 25 min à 180°C.

Déguster tiède, c'est encore meilleur ! Une vraie galette de pâtissier et sans la moindre de goutte d'arôme amande amère ;-)
(Pas eu le temps de faire plus de photos ni de mieux les présenter !!)

2 janv. 2015

Tricot - Echarpe homme

Dans la série cadeaux de Noël faits maison, j'ai aussi tricoté une écharpe pour Monsieur. Terminée in extremis le 24 après-midi OUF !!

Admirez le top model !

Le modèle vient du blog Des tricots très Mimie.
Laine Rapido de Phildar couleur Denim (6 pelotes), aiguilles n°7 + une aiguille à torsades.
Taille finale : environ 190 x 13 cm.

Avantages et inconvénients de cette laine : douce, gros fil donc se tricote rapidement, mais se rétracte un peu (au final moins large que prévue) et ensemble un peu lourd. Mais Monsieur est content et a bien chaud au cou, c'est le principal !! :-)