17 août 2015

Mont-Blanc antillais et gâteau Panda

Pour ma sweet table Panda il me fallait un gâteau que je puisse "déguiser" en panda sans avoir à utiliser de pâte à sucre car je n'en ai jamais utilisé et je n'avais pas envie de me lancer dans une déco qui risquait de tourner à la galère. J'ai donc pensé à la noix de coco qui pourrait représenter parfaitement le pelage du panda et du coup au Mont-Blanc antillais dont j'avais la recette mais que je n'avais jamais eu l'occasion de faire. Le résultat était parfait et c'était très bon ! :-)


Comme biscuit de base j'ai réalisé une génoise simplifiée dont j'ai trouvé la recette sur Marmiton, mais on peut aussi faire un biscuit de Savoie ou un gâteau au yaourt.

Ingrédients :

4 œufs
100 g de sucre
125 g de farine
1/2 sachet de levure chimique

Pour réussir la recette il faut peser tout les ingrédients à l'avance et mélanger le tout rapidement sans jamais arrêter le robot ou le fouet électrique.
Préchauffer le four à 180°C (th. 6) et beurrer le moule s'il n'est pas en silicone.
Mélanger la levure et la farine. Séparer les blancs des jaunes d’œufs et monter les blancs en neige avec une pincée de sel.
Quand ils sont très fermes, ajouter le sucre sans cesser de battre. Baisser la vitesse du robot ou du fouet et ajouter d'un coup les 4 jaunes, puis tout de suite le mélange levure/farine en pluie.
Arrêter rapidement de fouetter dès que le mélange est homogène afin d'éviter qu'il ne retombe, verser dans le moule, lisser la surface et enfourner immédiatement pour 20 min.

Démouler tiède et attendre que le gâteau soit refroidi pour le trancher en 2 dans l'épaisseur et le garnir.


Pendant que le gâteau refroidit on peut faire la crème coco.
NB : les proportions de crème sont pour un Mont-Blanc avec 3 couches de génoise. Je n'en ai fait que 2 et j'ai eu beaucoup de crème en rab. On doit pouvoir s'en sortir avec la moitié mais j'avoue que je n'ai pas encore testé...On a mangé le reste de crème en dessert avec des fraises ;-)

Ingrédients :

2 boîtes de lait concentré sucré (2 x 397 g)
80 cl de lait de coco
6 c. à soupe de Maïzena
20 g de cassonade
5 cl de rhum ambré
20 cl d'eau
50 g de noix de coco râpée

+ Variante perso faite à cette occasion : des fraises qui se marient très bien avec la noix de coco et apportent une touche de fraîcheur qui a été très appréciée.

Mélanger le lait concentré, le lait de coco, la maïzena et l'eau. Faire chauffer à feu doux sans cesser de remuer jusqu'à ébullition. Retirer du feu et laisser refroidir (ou au moins tiédir).

Verser le rhum, le sucre et un peu d'eau dans un bol.
Couper la génoise en 2 (ou 3) disques, en disposer un sur le plat de service et l'imbiber avec le mélange au rhum.

Napper ensuite avec une couche épaisse de crème et dans le cas de la variante recouvrir d'une couche de fraises coupées en morceaux :


Renouveler éventuellement l'opération avec un 2ème disque de génoise, puis finir en posant le dernier disque et en nappant entièrement le gâteau (côtés compris) de crème coco et en saupoudrant de noix de coco râpée.

Remarques diverses :
Le gâteau est à faire de préférence la veille pour que la crème soit bien prise et la génoise bien imprégnée.
On peut parfumer la génoise avec de l'amande amère, de la fleur d'oranger, de a muscade, de la cannelle ou de la vanille.
L'eau dans la crème est facultative.

Pour faire les yeux et le nez du panda j'ai utilisé de la pâte d'amande noire et blanche que j'ai étalée au rouleau (avec du sucre glace pour éviter que ça ne colle de trop) et découpée selon les gabarits utilisés pour faire la tête de panda avec la suspension boule.


1 commentaire:

  1. hummmm de la noix de coco ! je la mets dans ma to do list !

    RépondreSupprimer